Cliquez ici pour revenir à l'accueil

 

Les radioamateurs


Le  voyage de Guy est suivi à terre par des radioamateurs de Vendée qui établissent avec le Spray deux liaisons hebdomadaires (des "vacations"), et une toutes les deux semaines avec l'école Jacques Tati de Jard sur Mer.

Le Spray est équipé d'un poste radio BLU et d'une antenne de 7m installée à l'arrière. La radio lui permet également d'envoyer à l'occasion de très courts e-mails, via le service SailMail. Mais les vacations coordonnées par Jean-Paul et ses confrères sont le seul moyen pour Guy de parler avec la terre et pour les personnes qui le suivent, d'entendre le son de sa voix. Les conversations sont systématiquement enregistrées et mises en ligne sur le site dés que possible.

Un montage est parfois réalisé pour éliminer les traditionnels (et obligatoires) échanges d'indicatifs. Après quelques explications sur le travail des radioamateurs, un lexique simplifié vous est proposé au bas de cette page pour vous permettre de décoder les expressions insolites qui fleurissent dans ces dialogues.

Ainsi, vous ne serez pas surpris si F5OQK vous transmet ses cordiales 73. QSL?


Jean-Paul (JP) à la vacation, à l'école Jacques Tati de Jard


Sur cette image du départ, on voit que l'antenne BLU fixée à l'arrière,
est presque aussi haute que le mat d'artimon.


Guy à la BLU


A propos des radioamateurs:

Le radioamateur est une personne qui a reçu l’autorisation officielle de communiquer, par radio, avec d’autres personnes, elles aussi légalement autorisées. Ces communications se font sur les bandes de fréquences allouées par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) au service radioamateur.

Le radioamateur pratique une activité à caractère technique ; ses compétences sont contrôlées et accessibles à toutes et à tous. L’administration de tutelle des services amateurs, l’Autorité de Régulation des Télécommunications (ART), lui délivre un certificat d’opérateur radioamateur et lui attribue un indicatif.

En France métropolitaine, l’indicatif commence par le préfixe «F», suivi d’un chiffre et d’un suffixe de deux ou trois lettres. La licence pour les débutants comporte le chiffre «0» entre le préfixe et le suffixe (F0XYZ). Dans les départements et territoires d’outre-mer, une lettre supplémentaire, entre le «F» et le chiffre, précise la zone géographique d’où émet la station.

L'indicatif de Jean Paul est F5OQK. Celui de Guy est d'un type différent (KA1MTT), correspondant à une station "Maritime Mobile".

Le radioamateur qui désire effectuer un contact commence par écouter la bande de fréquences qui lui semble la plus favorable à ce moment de la journée. Il choisit un point de la bande, non occupé, afin de ne pas gêner une communication qui y serait établie, demande si la fréquence est libre et lance son appel à tous.

Dès la liaison établie, les indicatifs sont échangés à l’aide d’un code international.

Après les civilités d’usage, sont précisées la qualité et la force du signal reçu, ce qui permet d’optimiser les réglages. Puis le radioamateur donne son prénom et le lieu d’où il émet. La liaison se poursuit par la description du matériel utilisé, les conditions climatiques, facteurs importants dans la qualité de la transmission.

Il est à noter que, pour respecter la réglementation, seules les informations techniques concernant la radio sont échangées. Cela permet, de plus, de ne pas contrarier le correspondant, donc pas de politique, pas de religion. Le radioamateur recherche, en premier, la qualité d’un contact humain, la performance technique en fonction de la position géographique et des moyens techniques utilisés.
 



Le "TX" de JP..

La liaison une fois terminée, les radioamateurs échangent une carte de confirmation du contact, appelée la «carte QSL», soit directement par la Poste, soit via le «service QSL» de l’association nationale des radioamateurs qui fera suivre. Certains réalisent des milliers de communications par an. Leurs collections de cartes QSL et de timbres sont impressionnantes. Ces cartes QSL leur permettent d’obtenir l’un des 6000 diplômes qui existent dans le monde. La carte QSL est la carte de visite du radioamateur. Aussi, chacun s’emploie-t-il à la personnaliser de la meilleure façon possible.
 



La carte QSL de JP
Cliquez ici pour consulter le site de JP (F5OQK)

Petit lexique du radioamateur:

  BLU  Bande latérale unique ou SSB « single side band »
  DX Grande distance ; peut se combiner avec d’autres mots : DX-radiodiffusion, DX-TV…
  GMT, TU, Z Heure universelle (temps moyen de Greenwich)
  QRO Émission à grande puissance
  QRP Émission à petite puissance (signifie aussi enfant)
  QSL Carte d’accusé de réception
  RX Récepteur
  TX Émetteur
  73 Amitiés
  88 Affections, baisers

 
CODE QUESTION RÉPONSE
  QRA Quel est le nom de votre station ? Le nom de ma station est…
  QRB À quelle distance approximative vous trouvez-vous de ma station ? La distance approximative entre nos stations est de… miles (ou kilomètres).
  QRG Voulez-vous m’indiquer ma fréquence exacte (ou la fréquence exacte de…) ? Votre fréquence exacte (ou la fréquence exacte de…) est… kHz (ou MHz).
  QRH Ma fréquence varie-t-elle ? Votre fréquence varie.
  QRI Quelle est la tonalité de mon émission ? La tonalité de votre émission est : 1 : bonne ; 2 : variable ; 3 : mauvaise.
  QRX Quelle est l’intelligibilité de mes signaux (ou des signaux de…) ? L’intelligibilité de vos signaux (ou des signaux de…) est : 1 : mauvaise ; 2 : médiocre ; 3 : assez bonne ; 4 : bonne ; 5 : excellente.
  QRL Êtes-vous occupé ? Je suis occupé (ou et suis occupé avec…). Prière de ne pas brouiller.
  QRM Êtes-vous brouillé ? 1 : Je ne suis nullement brouillé ; 2 : faiblement ; 3 : modérément ; 4 : fortement ; 5 : très fortement.
  QRN Êtes vous troublé par des parasites ? 1 : je ne suis nullement troublé ; 2 : faiblement ; 3 : modérément ; 4 : fortement ; 5 : très fortement.
  QRO Dois-je augmenter la puissance d’émission ? Augmentez la puissance d’émission.
  QRP Dois-je diminuer la puissance d’émission ? Diminuez la puissance d’émission.
  QRQ Dois-je transmettre plus vite ? Transmettez plus vite (… mots/mn).
  QRS Dois-je transmettre plus lentement ? Transmettez plus lentement (… mots/mn).
  QRT Dois-je cesser la transmission ? Cessez la transmission.
  QRU Avez-vous quelque chose pour moi ? Je n’ai rien pour vous.
  QRV Étes-vous prêt ? Je suis prêt.
  QRX À quel moment me rappellerez-vous ? Je vous rappellerai à… heures (sur… kHz) (ou… MHz).
  QRZ Par qui suis-je appelé ? Vous être appellé par… (sur kHz) (ou MHz).
  QSA Quelle est la force de mes signaux (ou des signaux de…) ? La force de vos signaux (ou des signaux de…) est : 1 : à peine perceptible ; 2 : faible ; 3 : assez bien ; 4 : bonne ; 5 : très bien.
  QSB La force de mes signaux varie-t-elle ? La force de vos signaux varie.
  QSD Ma manipulation est-elle défectueuse ? Votre manipulation est défectueuse.
  QSK Pouvez-vous m’entendre entre vos signaux ? Dans l’affirmative, puis-je vous interrompre dans votre transmission ? Je peux vous entendre entre mes signaux. Vous pouvez interrompre ma transmission.
  QSL Pouvez-vous me donner accusé de réception ? Je vous donne accusé de réception.
  QSO Pouvez-vous communiquer avec… directement (ou par relais) ? Je puis communiquer avec… directement (ou par l’intermédiaire de…).
  QSP Voulez-vous retransmettre à… gratuitement ? Je peux retransmettre à… gratuitement.
  QSU Dois-je transmettre ou répondre sur la fréquence actuelle ? Transmettez ou répondez sur la fréquence actuelle (ou sur… kHz) (ou sur… MHz) (en émission de la classe…).
  QSV Dois-je transmettre une série de V sur cette fréquence (ou sur… kHz) (ou…MHz) ? Transmettez une série de V sur cette fréquence (ou sur… kHz) (ou… MHz).
  QSY Dois-je passer à la transmission sur une autre fréquence ? Passez à la transmission sur une autre fréquence (ou sur… kHz) (ou sur… MHz).
  QTH Quelle est votre position en latitude et en longitude (ou d’après toute autre indication) ? Ma position est… latitude… longitude (ou d’après toute autre indication).
  QTR Quelle est l’heure exacte ? L’heure exacte est…

 

 
accueil