Cliquez ici pour revenir à l'accueil

A propos du Spray



"Une fois terminé, les dimensions du Spray sont de 11,20 mètres de longueur hors tout, 4,32 mètres de large et 1,27 mètre de creux dans la cale, avec 9 tonneaux de jauge nette et 12,71 tonneaux de jauge brute... 
J'ai donné, aux plans du Spray, les dimensions d'un bateau capable, à mon avis, d'étaler, par n'importe quel temps, dans n'importe quelle mer... 
J’ignore absolument où se trouve le centre de voilure du bateau, si ce n’est que ce plan de voilure m’a été dicté par mon expérience de la mer".

Joshua Slocum, Sailing alone around the World

Spray of St Briac est la plus fidèle de toutes les répliques de Spray construites à travers le monde. Comme l'original, Spray of St Briac a été construit par un seul homme, avec les mêmes matériaux, en adoptant les mêmes techniques de construction et le même accastillage qu'au début du 18ème siècle.

Cent ans séparent les photos qui suivent, du modèle et de sa réplique.

Spray

Spray of St Briac

 

   

 

SPRAY OF ST BRIAC

Chantier: Georges MAYNARD (Noank, CT, USA)
Type: Yawl aurique
Mise à l'eau: 1972
Pavillon: USA

Longueur HT: 14.50 m
Longueur au pont: 11.20 m
Longueur flottaison: 9.80 m
Largeur hors tout: 4.40 m
Tirant d'eau: 1.35 m
Déplacement: 18 tonnes
Surface de voilure: 94 m2
Hauteur sous barrot: 2 m

Coque: Pin de Virgine (chêne)
Pont: CP/Fibre/Teck
Mâture: Bois
Pouliage bois
Guindeau manuel original (conforme à Spray)
6 ancres
Voiles: GV - Artimon - Yankee - Trinquette

Moteur: SAAB 33 CV. Performances: 5 nœuds;
Consommation: 1.5 l/h; Autonomie: 800 milles
Réservoirs fuel: 240 litres; Eau : 180 litres
Cuisinière bois/charbon + 3 feux à gaz
WC double évacuation
Deux cabines + carré
5 couchettes et 1 lit double
Grande table de pont (6/8 personnes).

Le mystère Spray:

Jamais un bateau n'aura suscité autant d'interrogations:

  • Comment un tel bateau pouvait-il maintenir son cap, barre amarrée, pendant des semaines entières?
  • Comment a-t-il pu franchir le détroit de Magellan dans les conditions dantesques décrites par Joshua Slocum?
  • Spray pouvait-il réellement tenir des moyennes de huit noeuds comme le prétendait Slocum, compte tenu de la rondeur de ses formes?

C'est pour vérifier les dires de Joshua Slocum que Guy Bernardin s'est mis en tête d'acquérir la réplique la plus exacte possible de Spray et de refaire le même parcours cent ans plus tard.

C'est pour la même raison que des architectes ont redessiné puis analysé en détail les plans de cet huîtrier mythique, dont le dessin original était le fruit d'une somme d'expériences mais n'avait fait l'objet d'aucune recherche particulière. C'est ainsi que Cipriano Andrade a fait la constatation suivante en 1909:

"Toutes les analyses ont montré que le Spray est un bateau théoriquement parfait. En effet, lorsqu'il navigue, tous les éléments: résistance, stabilité, poids, couple de redressement, force propulsive, se trouvent dans un même plan transversal qui se trouve être celui de la maîtresse-section. Je ne connais aucun cas semblable dans toute l'architecture anvale, ancienne ou moderne".

C'est aussi pour comprendre les qualités de ce bateau que des dizaines de répliques de toutes tailles ont vu le jour de par le monde. Aucune, cependant, n'avait autant respecté l'original que Spray of St Briac.

 
accueil